Western Development Museum : Saskatoon

By David Suatac

Lorsque l’Empire britannique a déclaré la guerre en août 1914, de nombreux hommes de la Saskatchewan se sont précipités pour s’enrôler. Encouragés par la perspective d’une guerre rapide et de salaires stables, ces hommes constitueront plusieurs bataillons tout au long du conflit. Tant les régions rurales qu’urbaines ont fourni des hommes pour servir outre-mer. Saskatoon a formé les 65e et 96e bataillons en 1916. Des hommes de collectivités plus au nord, comme celle de North Battleford, se sont enrôlés dans le North Saskatchewan Regiment. L’un des régiments les plus célèbres, le 196e bataillon (Universités de l’Ouest), a recruté ses membres parmi les étudiants de Saskatoon et de Regina. Quel que soit le bataillon, ces hommes ont combattu en Europe aux côtés de leurs frères de tout le pays, et beaucoup ont perdu la vie. La démobilisation a fait subir de nouvelles souffrances : la Saskatchewan a connu un taux de pertes élevé et ceux qui étaient de retour devaient composer avec le ralentissement économique et de mauvaises récoltes.

Néanmoins, malgré ces difficultés, une volonté de fer s’est manifestée. Lorsque la guerre a été déclarée pour une seconde fois dans la même génération, des hommes de la Saskatchewan, éprouvés par dix années de crise économique, se sont à nouveau enrôlés avec empressement pour servir outre-mer. Des hommes de North Battleford se sont joints au Regina Rifles, la seule unité ayant obtenu les honneurs de guerre à Vimy et en Normandie. D’autres, de Saskatoon, se sont enrôlés dans le Saskatoon Light Infantry et ont débarqué en Angleterre avec la 1re Division d’infanterie canadienne, sous le commandement du général General A.G.L. McNaughton, originaire de la Saskatchewan. De nombreuses collectivités de l’ensemble de la province, dont Saskatoon et North Battleford, ont également fait partie intégrante du Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique, qui a accueilli et formé l’équipage aérien appelé à combattre en Europe.

Le Western Development Museum ouvre ses portes à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les citoyens de North Battleford ont commencé à conserver les premières machines agricoles pendant la guerre et, en 1946, le ministère provincial des Ressources naturelles et du Développement industriel a fourni les fonds pour la création du musée. Les hangars de l’aéroport à North Battleford et à Saskatoon, agrandis pendant la guerre pour appuyer le Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique, ont plus tard été transformés en entrepôts pour les nombreux artefacts provenant de l’ensemble de la province.

Sources:

1. Encyclopédie de la Saskatchewan, sous la direction de l’Université de Regina; pages sur les Première et Seconde Guerres mondiales. (en anglais seulement)

2. Un court historique de la participation de Saskatoon à la Seconde Guerre mondiale.

3. Site Web du Western Development Museum, page Histoire.(en anglais seulement)

Nouvelles récentes

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour au sujet de la campagne, de l'exposition et davantage.