La Somme et Beaumont-Hamel

Le 1er juillet 2017 marque le 101e anniversaire du début de la bataille de la Somme et la tragédie à Beaumont-Hamel.

La bataille canadienne la plus connue de celles livrées dans la Somme est, tragiquement, l’attaque désastreuse menée par le Newfoundland Regiment à Beaumont-Hamel dès le premier jour de l’offensive. Le Newfoundland Regiment comptait parmi plus de 150 bataillons passés à l’attaque le 1er juillet. Tandis qu’ils émergeaient de leurs tranchées, les Terre-Neuviens présentaient des cibles se profilant parfaitement à l’horizon pour les mitrailleurs allemands qui s’étaient échappés du barrage d’artillerie des Britanniques. Presque tous les membres du régiment sont morts ou ont été blessés lors de cette offensive, ne parvenant pas à avancer de plus de 200 verges (un peu plus de 180 mètres) de leur tranchée de première ligne. Sur 801 hommes au total, 710 sont tombés au combat ou revenus blessés. Le sacrifice des Terre-Neuviens est emblématique de cette journée entière, fatidique, où l’Armée britannique a subi la perte de 60 000 hommes. C’est assurément l’une des pires journées de toute l’histoire de la guerre.

Image à la Une : Crédit : Bibliothèque et Archives Canada /

Nouvelles récentes

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour au sujet de la campagne, de l'exposition et davantage.