Hamilton en guerre

Par David Suatac

Lors des deux guerres mondiales, la ville de Hamilton était considérée comme une plaque tournante pour la fabrication, la formation, le financement et le recrutement au bénéfice du Corps expéditionnaire canadien (CEC). Cette ville est aussi étroitement liée aux champs de bataille français : deux de ses régiments, le Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise’s), ainsi que le Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment) ont combattu à Vimy et en Normandie.

Des soldats du régiment Lorne Scots paradent sur le rue Barton Est, Hamilton 1941. Crédit: Hamilton Public Library, Local History & Archives /  

Au début de la Première Guerre mondiale, de nombreux Hamiltoniens se sont précipités pour s’enrôler. En octobre 1915, 10 000 hommes – environ 10 p. 100 de la population de la ville – ont rejoint le CEC, ce qui constituait un record extraordinaire. Le régiment Argyll and Sutherland Highlanders of Canada a affecté à lui seul 5 000 hommes et 145 officiers. De nombreux autres régiments ont été créés, dont une batterie d’artillerie de campagne pour le service outre-mer (la 40e), sous le commandement d’un Hamiltonien, le major Gordon Southam. En décembre 2015, la ville avait amassé 1,2 million de dollars pour l’effort de guerre, ce qui équivaut à environ 25 millions de dollars aujourd’hui. Deux centres de formation ont également été ouverts : une école d’armement et une installation pour les combats aériens et la coopération de l’artillerie.

Cette participation impressionnante s’est intensifiée au début de la Seconde Guerre mondiale. La ville a transformé son industrie manufacturière pour appuyer la production en temps de guerre, allouant beaucoup de temps et d’énergie à la construction de composants d’aéronef pour les bombardiers Lancaster et Mosquito. La formation a encore gagné en importance en juin 1941, lors de l’inauguration par la ville de l’École de métiers des Forces canadiennes, unique en son genre au pays, afin d’offrir une formation dans tous les corps de métiers mécaniques, électriques et du bois. Le recrutement s’est poursuivi sans relâche, et, dès 1941, la ville dépassait ses quotas d’enrôlement. De nombreux Hamiltoniens se sont enrôlés dans le Royal Hamilton Light Infantry et ont pris part au tragique raid sur Dieppe en août 1942. La contribution la plus marquante de Hamilton tout au long de la guerre reste sans doute sa capacité à lever d’importants fonds. À la fin des hostilités, la ville avait récolté la somme stupéfiante de 500 millions de dollars, ce qui représente environ 7 milliards en dollars d’aujourd’hui!

L’impressionnant effort de guerre de Hamilton s’est aussi propagé dans les airs. En 1940, une installation aéroportuaire a été construite juste à l’extérieur de la ville, hébergeant l’école élémentaire de pilotage no 10 et l’école de navigation aérienne no 33. L’aéroport a pris de l’expansion après la guerre et est devenu une installation permanente. Aujourd’hui, l’aéroport international John C. Munro accueille le Canadian Warplane Heritage Museum. Ce musée héberge des dizaines d’aéronefs datant de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre froide, dont l’un des deux derniers Lancaster en état de navigabilité dans le monde.

Deux soldats du 150 Hamilton Tiger Squadron admirent "Ell fer Leather" en 1944. Crédit: Hamilton Public Library, Local History & Archives / 

Sources:

1) http://www.bankofcanada.ca/rates/related/inflation-calculator/

2) Houghton, Margaret. Hamilton at War: On the Home Front (Burlington, ON: North Shore Publishing, 2005). 

Two soldiers from the 150 Hamilton Tiger Squadron admiring "Ell fer Leather" in 1944. Credit: Hamilton Public Library, Local History & Archives / 

3) McMaster University, “Your Child, Your Home, Your Loved Ones”: Hamilton During the Second World War.” http://pw20c.mcmaster.ca/case-study/your-child-your-home-your-loved-ones-hamilton-during-second-world-war

4) McMaster University: ““Everybody from Grandma to the little tot in the schoolroom ...”: The City of Hamilton during World War I.” http://pw20c.mcmaster.ca/case-study/everybody-grandma-little-tot-schoolroom-city-hamilton-during-world-war-i

5) http://www.warplane.com/about-cwhm/museum-history.aspx

Image en vedette: Crédit: Hamilton Public Library, Local History & Archives / 

 

Nouvelles récentes

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour au sujet de la campagne, de l'exposition et davantage.